Entete szc 01jpg 1

Formation d'enseignants

J'aimerais faire avec vous ce que le printemps fait avec les cerisiers ... Pablo Neruda

 mudra-1.jpg

Trois cycles – A tout moment de l'année

 

Formation d’enseignants – cycle* de 3 ans, 3 mois, 3 jours …

 

*cycle individuel pouvant débuter à toute occasion favorable

 

Apprentissage des trois esprits de la Tradition : DaiShin, KoShin et ShoShin,

 

Pratique assidue de zazen : régulière en individuel et hebdomadaire en groupe,

 

Apprentissage des trois « fonctions de base » du zendô de Brive : Kyosaku, Shusso et enfin Godô,

 

Echanges avec l'enseignant,

 

Etudes et réflexions autour de textes anciens et contemporains, ...

 

Objectif :

 

Disposer de personnes qualifiées en vue de créer un institut holistisque (E Gyo Ji) dédié à chaque pratiquant et consacré à la Voie du Bouddha (Butsu Dô). Véritable centre de partage inter-générationnel et multi-culturel fondé sur la pratique de la Grande Assise Silencieuse : ZA ZEN.

 Renseignements via la page contact du site.

 

Conditions d’accès :

 

   - Témoigner une motivation et une sincérité certaines,

   - Être membre de Sunyata Sangha,

   - S'engager dans la durée et être régulier.

 

Remarque :

 

Nous disposons d’une aire extérieure (satori dojo) pour la pratique de zazen en plein air et la tenue de certaines conférences/ateliers et rencontres conviviales. Si les conditions sont favorables, en projet pour l'année à venir, aménagement d'un espace (sunyata zendo) plus grand, dédié à la pratique de zazen. Par votre participation et votre soutien vous pouvez nous aider.

 

 Si vous êtes à l’écoute, au moment où vous vous asseyez, immobile et silencieux, très exactement à l’instant où votre regard perce au plus profond votre cœur, il y a là une joie légère, simple et infiniment subtile. C’est presque rien, une sorte de rondeur, une facilité.

Quelque chose de l’ordre du printemps, vous savez, douceur et éveil, un avant goût de l’Être-tel. Si la conscience s’en imprègne sans s’y arrêter, si elle peut suivre sans alourdir, alors il y a élévation - ou descente, peu importe, comme vous voulez - un accès au sans-accès, immédiatement disponible. Un possible mouvement d’absorption à épouser dans l’oubli qui dissout et prend la main.

N’y voyez rien de compliqué, juste un repos, un loisir créatif, un goût sucré, une touche d’éternité sans pareille, entrevue puis délaissée.

Lorsque la présence qui se déploie dans les dix directions, dépose la couleur de chaque chose, se détachant de tout support, la lumière s’en retourne vers sa propre source et l’interrogation scrute  ce qui advient jusqu’au délicat toucher du rien ...

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil