Entete szc 01jpg 1

Vavanguer* - part I

LA-REUNION-mars-2011-451bis.jpg

buddha-alokutsav.jpgNous voulons tous réussir. Réussir notre vie, notre travail, nos relations ... Découvrir en nous cette ultime vérité seule capable de nous assurer un bonheur durable. Nous ne désirons pas vraiment la Vérité en fait, mais bien une satisfaction permanente que nous recherchons ardemment.

Il nous faut être lucide et regarder la réalité en face. Pouvons-nous voir que notre besoin insatiable de devenir quelque chose, que ce soit dans le monde extérieur, en obtenant telle position sociale par exemple, ou intérieurement en devenant plus "ceci" ou plus "cela" génère une redoutable contradiction porteuse de souffrance ?

Notre mental est le produit du temps, il se déploit dans le champ du temps. Il repose sur le passé et se tend exagérément vers le futur. La contradiction est  inévitable car comment faisons-nous alors pour vivre pleinement ce qui "est", c'est-à-dire l'instant présent ?

...

Black labradorEn regardant  les faits objectivement, nous nous apercevons que la cause de cette contradiction est en chacun de nous. Il s'agit de notre désir - je le répète "exagéré" - de réussite dans le monde extérieur ou le monde intérieur en obtenant tel résultat, tel profit, tel accomplissement. Or, tant que nous nous projetons en terme de durée, en fonction du temps la désillusion est inévitable.

Il est donc essentiel pour nous de comprendre de manière intime comment nous fonctionnons, comprendre le processus des pensées, du mental car c'est là que réside la contradiction. Par l'observation attentive, en affrontant (si besoin) ce qui "est", en le comprenant, sans rien choisir, sans tension inutile, calmement,  pouvons-nous nous affranchir de cette contradiction.

La pensée elle-même est contradiction car nous ne disposons pas du recul nécessaire, ce qui fait que peu de personnes en ont réellement conscience. Ou si nous nous en apercevons, c'est par bribes, jamais au grand jour, jamais d'une manière suffisante à son auto-dissolution. Bien au contraire le mental s'en trouve renforcé et stimulé, voilà pourquoi nous aimons la guerre, voilà pourquoi nous prenons plaisir aux expressions des frustrations, des peurs et de la bêtise ... humaine!

Cette compréhension n'est possible que lorsque nous sommes pleinement conscients de nos pensées à chaque instant, à chaque souffle, non en tant qu'observateur distinct mais fusionnellement, sans jugement. Alors seulement pouvons-nous embrasser toute contradiction et dissoudre les nuisances qu'elle engendre.

offrandes.jpgUn esprit parfaitement tranquille, un mental pacifié, est essentiel pour comprendre la pleine signification de notre existence. La pensée ne peut jamais être  tranquille, la pensée fruit du temps qui s'écoule ne peut toucher à l'intemporel, elle ne peut appréhender ce qui est au-delà du temps. La nature du mental est contradiction car ce dernier oscille en permanence entre passé et futur. Nous n'avons donc aucune (ou si peu) perception du présent, de la Réalité, de ce qui "est" vraiment.

Être complètement inscrit dans le temps présent est une des tâches les plus difficile qui soit tant l'esprit étroit et limité semble incapable d'aborder un simple fait sans y ajouter un sempiternel jugement, sans alourdir, sans échafauder des plans sur la comète, sans générer de confusion, de souffrance et finalement créer des conflits sans fin. La compréhension d'un fait est rendue impossible tant que le mental essaie d'agir sur lui bridé par nos conditionnements passés et projetant un devenir incertain.

La co-naissance de soi est le début du chemin, sans cette introspection honnête et sincère, les conflits existeront toujours. Nul besoin d'un maître, d'un expert ou d'une méthodologie sophistiquée, tout au plus pouvons-nous partager l'expérience avec d'autres, novices ou plus anciens.

Chacun de nous a le devoir de s'étudier lui-même.

Nous ne pouvons être réellement conscients des faits de notre vie que durant nos interactions avec le monde phénoménal d'une part mais également en confrontation avec notre propre monde intérieur. C'est dans le jeu complexe de ces relations que nous nous apercevons que le conflit surgit dès que l'action se cristalise, se fige autour d'un concept, d'une idée. L'idée n'est que l'émanation de la pensée et quand cette idée, est trop différente de la Réalité et que nous essayons d'y conformer cette dernière il y contradiction.

Cette compréhension  n'est pas réservée à une élite, nous pouvons nous comprendre au cours de chaque acte de notre quotidien dans la façon dont nous nous comportons, si nous parvenons à être conscient de chaque pensée, de chaque sensation, du plus petit de nos souffles, instant après instant, nous constaterons une clarté nouvelle et salutaire. Alors seulement pourra se produire cette quiétude de l'esprit au sein de laquelle l'Ultime Réalité peut se manifester.

A suivre ...

A deux pas du centre ville, dans un lieu privilégié, s'accorder un moment de tranquillité dans l'esprit du zen authentique.

PRATIQUE HEBDOMADAIRE DE LA MEDITATION (ZAZEN) à BRIVE LA GAILLARDE

Rubrique MEDITATION

*Vavanguer : S'oublier. Autrefois sur l'île de la Réunion, la vavangue remplissait les poches des marmailles qui s’amusaient à la cueillir après l’école. La langue créole utilisait le terme «aller aux vavangues» pour désigner une balade sans but. Le mot créole «vavanguer» est resté.

réalité rencontre la Réunion vavanguer

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil