Entete szc 01jpg 1

Le plus grand des jeux

funambule.jpgIl y a Eveil lorsque nous cessons d'être tendu vers les phénomènes avec notre "petit esprit", lorsque ce sont plutôt tous ces mêmes phénomènes, toutes les existences - aussi modestes soient-elles -  qui nous répondent. En sympathie mutuelle. Naturellement.

Comprenez-vous ?

Naturellement ...



fleur-insecte.jpgjeune-pousse.jpgLorsque l'insecte s'approche, la fleur s'ouvre ... Lorsque le soleil est suffisamment haut dans le ciel, la graine se transforme en jeune pousse et émerge de la terre.

Naturellement.

Aucune volonté personnelle dans tout ceci, seulement l'interdépendance, le jeu de tout ce qui existe, c'est cela la sympathie mutuelle, le non ego, le non-né, le non-faire.

C'est ainsi que s'éveiller signifie devenir un miroir dans lequel l'univers entier peut se réfléchir. C'est cela qu'a expérimenté le Bouddha historique, assis sous son arbre, immobile et silencieux, enfin c'est ce qu'en dit la tradition ...

ouverture.jpg

 

 

S'éveiller à la conscience Hishiryo, c'est savoir jouer sur les vagues de l'existence avec le juste équilibre : ni devancer la vague – par trop d'impatience, d'attente de résultats, de volonté d'acquérir je ne sais quoi, de dominer je ne sais qui, ... ni se laisser emporter par elle – ne pas se laisser abuser par ce trop plein d'émotions hétéroclites et malsaines, tous ces petits (ou gros) travers qui font la richesse, la drôlerie mais aussi la bassesse, de notre éphémère personnalité, qui sont des pièges infernaux (l'enfer c'est cela) si nous stagnons trop longtemps dessus ...

Senseï Deshimaru disait de zazen que c'était le plus grand des jeux. Seuls ceux qui pratiquent ensemble peuvent le comprendre.

zazen méditation Silence voyage

Commentaires (3)

1. Désirée 30/01/2012

Oui je te rejoins sur le fait que les mots manquent ou sont trop faibles pour exprimer "ceci". On égare plus qu'on n'approche. Tant pis, il faut essayer quand même :)

J'ai voulu t'envoyer des images hier mais je n'ai pas ton email...

2. 27/01/2012

L'image du miroir est très fréquente dans le zen, on dit par exemple que zazen est (comme) un miroir. Il existe aussi une histoire de transmission très célèbre où un maître zen demande (sorte de concours) à ses disciples de lui fournir un poème exprimant le mieux leur compréhension de la Voie. Le plus "intello" en exprime un (juste, très beau, mais non abouti non complet) où il dit justement que la pratique est un miroir et qu'il faut régulièrement en nettoyer la surface de la "poussière" qui s'y dépose ... Un autre beaucoup moins érudit, sachant à peine lire et encore moins écrire se fait aider et exprime ceci : nul miroir n'existe, où donc la poussière pourrait-elle donc se déposer?
C'est ce dernier qui a reçu le sceau de la transmission.
Mais vois-tu Désirée (selon moi) le premier n'est cependant pas dans l'erreur (dissociation), il exprime un "point de vue" manifeste (par ex si nos rêves sont irréels, illusions, ils sont tt de même manifestes, personne n'en doute n'est-ce-pas ?) et nécessaire dans le cas de cette histoire car le second ne va pas sans lui ... Comprends-tu ? Il est très très difficile d'échanger sur le zen avec les mots, d'échanger tt court d'ailleurs tu le sais bien ...
Alors oui je te rassure, l'éveil est (certainement) complétute, non dissociation et "en" si cela te parle plus que "à côté", mais une bibliothèque entière n'y suffirait pas pour en exprimer toutes les nuances.

3. Désirée 27/01/2012

Cette image de miroir ne me convient pas. Elle dissocie. Or je suis persuadée que l'éveil ce n'est pas être "à côté", c'est être "en". Tu vois?

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil