Entete szc 01jpg 1

Le corps arbre d'éveil

Obtient-on l"éveil par le corps ou par l'esprit ?

 

arbres.jpgMême avec les écoles scripturaires on parle de l'unité du corps et de l'esprit et, s'il est dit qu'on l'obtient par le corps, c'est en raison de cette unité. Précisément, l'obtenir par le corps n'est pas quelque chose d'évident. Maintenant dans notre école, on l'obtient par le corps et par l'esprit. Si entre les deux, on ne juge du bouddhisme qu'avec l'esprit, on ne saurait obtenir l'éveil durant dix mille kalpa ou pendant mille vies. [...]

Ainsi obtenir l'éveil se fait précisément par le corps. C'est pourquoi j'enseigne et je recommande de seulement s'asseoir.

Shôbogenzô zuimonki - Dôgen Zenji

arbre-homme.jpg
Durant zazen nous nous enracinons dans la terre en pressant les genoux au sol et nous nous déployons vers le ciel en étirant la nuque vers l'infini tout comme l'arbre puissant dont les racines plongent au plus profond et dont la cime croît vers la lumière des cieux.
Tout comme l'arbre nous puisons les énergies tant telluriques que cosmiques et telle la sève le souffle en perpétuel mouvement distribue ces bienfaits dans chacune de nos cellules. Pendant zazen nous sommes pleinement conscients de ce lien privilégié avec notre frère l'arbre ; par notre dos droit nous érigeons notre arbre intérieur, sans rigidité, naturellement, le corps souple et détendu nous épanouissons notre frondaison dans la lumière du moment présent.

Présence à l'instant, force et puissance de l'assise stable évoluant dans une dimension verticale de douceur et d'harmonie sont les fruits de la pratique silencieuse sans objet. Centrés dans le hara, grâce à l'expiration profonde et instinctive, enracinés dans la terre par l'assise résolue, ouverts et laissant circuler les énergies comme jamais auparavant, souples dans nos membres mais dressés vers le firmament nous ne formons plus qu'un avec ce qui est.
Unité du masculin et du féminin, du corps et de l'esprit, du yin et du yang, ... C'est en pleine conscience que nous nous relions à notre nature véritable la seule capable de rétablir en nous le juste équilibre, l'hygiène adéquate à notre triptyque psychique/ corporel/spirituel par l'apaisement du mental.

Cette démarche est accessible (du moins jusqu'à un certain « point ») à toute personne sérieuse souhaitant intégrer une dynamique simple à acquérir pour le corps et directement applicable au quotidien ... Sans prise de tête ni complications.


Il vous suffit - dans un premier temps - de disposer d'une toute petite heure par semaine.

 

Essayez donc.

Attention dogen méditation bouddhisme

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil