Entete szc 01jpg 1

L'antre du démon

Ne suivez pas vos pensées ...

Ici dans le dojo, toutes les choses qui font que nous nous agitons en tous sens peuvent se détacher de nous ... Et tomber, tomber comme du bois mort ou une carapace usée.

Maître Deshimaru disait ; "En zazen, nous devons mourir au moins une fois ... Totalement, sans laisser de traces, sans garder aucune attache ... Oublier tout."

Faire zazen c'est redevenir une perle brillante. Tout, absolument tout est une perle brillante. Toutes les existences. Mais, par notre karma nous tombons dans l'antre du démon de la montagne noire. Par le karma passé, celui d'avant notre naissance, par le karma de notre éducation, de notre environnement social, familial, etc ...

Mais l'antre du démon peut devenir une perle brillante.

C'est zazen.

Dès qu'on entre dans un dojo ... On change complètement.

Tout en nous devient une perle brillante.

Aucun mouvement du corps, de la parole ou de la conscience ne peut trompé le karma engendré - proche ou lointain. Nos actions attestent toujours de leur nature, c'est à dire la loi implacable de la causalité.

Durant zazen le corps ... immobile, manifeste la plus haute posture, la parole est silence et notre conscience se fond dans le rythme calme et profond de notre respiration.

Ainsi, l'harmonie juste s'établit inconsciemment, automatiquement produisant la conscience HISHIRYO ...

Voilà comment zazen coupe tout karma laissant apparaître naturellement la merveilleuse perle brillante dans l'antre du démon de la montagne noire.

En zazen, nous devons tous mourir au moins une fois !

zazen zen méditation

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil