Entete szc 01jpg 1

Innocence

"En vérité, je vous le dis nul ne peut pénétrer le royaume des cieux s'il ne redevient un enfant."

 

innocence.jpegL'existence humaine est un courant qui se nourrit de relation à l'autre et d'attachement. Ainsi nous avons foyer, famille et - pour les mieux lotis d'entre-nous - travail, mais nous ne devons pas en faire des objets d'égarement. Le zen recommande de n'avoir ni "refuge" à l'extérieur comme ni "refuge" à l'intérieur. La méditation, zazen est un mouvement de l'inconnu vers l'inconnu.

Ce n'est pas nous qui sommes assis là, mais le mouvement, rien que le mouvement ...

chut_je_reve.jpg

 

 

 

 

Usa englishThe human existence is a current who is nourished by relation with the other and attachment. Thus we have hearth, family and - for most of lucky guys - job, but we should not make objects of mislaying of them - zen recommends not to have no refuge” outside like no refuge inside. The meditation, zazen is a movement of the unknown towards the unknown.

 
That's not us who are sitting there, but the movement, only the movement

hope.jpg

prince.jpgDans ce mouvement nous sommes trop insignifiants, ou trop grands, pour cet écoulement que rien ne précède et que rien ne suit. C'est une énergie que le mental confus et incertain ne peut appréhender. Méditer c'est mourir au connu. Il nous faut puiser aux Sources du Silence pour enfin voir.

Ce silence n'est pas là-bas, quelque part, il est là juste en deçà de la zone où évolue la société affairée, il est là où n'est point le "brouhaha", là ou l'innocence se révèle.

L'innocence est spontanée et sincère. L'innocent ne se focalise pas sur la souffrance même s'il l'a rencontrée maintes et maintes fois. Ce ne sont pas les expériences qui entâchent l'être, ce sont les traces qu'elles laissent, les résidus, les cicatrices, les souvenirs, ...

Ces derniers s'entassent, s'accumulent, s'entrechoquent, c'est ainsi que se déploie la souffrance. La souffrance c'est le temps.

Le temps ne peut cohabiter avec l'innocence qui est notre nature véritable. Seul un esprit clair, disponible peut être innocent. Sans innocence, on ne voit ni le vent qui agite la feuille en automne, ni la lumière hivernale qui irrise la neige au matin ... Sans innocence, point de beauté, d'amour.

Il est une beauté qui existe au-delà du regard embué de toutes nos idées accumulatrices et comparatives. Cette beauté n'est ni dans les livres, ni dans aucun temple ou église, ni même au sein de la nature. Elle est au-delà du par-delà de la pensée en deçà des limites du temps.

Ici au dojo nous pouvons la rencontrer ... Ou pas !

La pensée et l'innocence elles, ne peuvent jamais se rencontrer ; ce sont deux mouvements antinomiques, l'un détruit l'autre.

niamournihaine.jpg

Usa englishIn this movement we are too unimportant or too great for this flow that nothing precedes and that nothing followsIt is an energy who cannot be apprehended by confused and dubious mental. Medidate is to die about knowing. It is necessary for us to draw from Sources of Silence for finally seeing.

This silence is not over there, somewhere, it is right there in on this side zone where evolves the busy society, it is where is not the "brouhaha", there where innocence appears.

Innocence is spontaneous and sincere. The innocent is not focused on the suffering even if he met it many and many times. In fact it is not the experiments who sully the beingbut the traces that they leave, the residues, the scars, the memories,

Those latter pile up, accumulate, clink, thus spreads itself the suffering. Suffering is time.

Time cannot cohabit with the innocence which is our true nature. Only a spirit clear, available can be innocent. Without innocence, one sees neither the wind which agitates the sheet in autumn, nor the winter light which irrise snow in the morning  Without innocence, no beauty, no love.
There is a beauty who exist beyond the misted glance of all our accumulating and comparative ideas. This beauty is never in the books, never in any temple or church, nor even within nature. It is beyond  thought beyond limits of time.

Here inside the dojo we can meet it Or not!

The thought and innocence, can never meet ; they are two paradoxical movements, one destroyed the other.

méditation Silence rencontre Attention

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil