Entete szc 01jpg 1

Apprendre à méditer selon Jon Kabat-Zinn

"... Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos dans une chambre."

Pensées I - Pascal

outuvastues.jpg

jon-kabat-zinn.jpgSelon le Dr Jon Kabat-Zinn, Pascal fait ici allusion à la fuite des hommes dans l'agitation permanente et la poursuite effrénée du plaisir visant ainsi à éviter le "retour à soi". L'art de cultiver la quiétude et la clarté dans sa propre vie se concrétise dans la discipline quotidienne de la méditation. Mais la méditation ne consiste pas seulement à être tranquille et détendu (zen)  ; elle implique un engagement entier dans toutes les activités du quotidien, tout en maintenant le "contact" avec cet "espace" immobile à l'intérieur de soi, d'où émanent sagesse et compassion ...

Petit vélo dans la tête ou ruminations mentales

"Je suis atteinte de rumination mentale. J'imagine des scénarii (pas forcément pessimistes) et ressasse des questions sur presque tout ce que je fais. Tout cela constitue des films sans fin dans ma tête. J'ai l'impression de toujours avoir le cerveau en ébullition. Et je suis assez stressée avec des symptômes physiques. Comment me sortir de ce système de pensée ?"

La réponse de Christophe André

Confusion_by_Kolenya.jpg"Les ruminations sont actuellement l’objet de nombreuses recherches scientifiques, elles font partie du style psychologique des personnes anxieuses ou dépressives. Elles sont définies comme des pensées déclenchées par les événements de vie, anticipations ou ressassements, qui tournent en boucle sans jamais offrir de solution (à la différence des réflexions volontaires de la résolution de problèmes) ni avoir de fin claire. Toujours présentes, au moins en arrière-fond de nos pensées conscientes et délibérées, elles prennent de la place et consomment de l’énergie mentale inutilement.

Parfois, elles masquent des inquiétudes plus profondes (de la maladie, de l’abandon, de la mort) qu’il faut aborder en psychothérapie.

Parfois, elles ne sont « que » l’expression d’un tempérament anxieux ou pessimiste dont on ne prend pas assez soin, et représentent l’équivalent, en tant que tension mentale, d’une tension physique (comme le besoin de bouger, de remuer jambe ou pied, de tripoter ou mâchouiller des objets). Dans ce cas, les ruminations sont une bonne indication d’une pratique méditative, où l’on apprendra, comme une hygiène quotidienne, des exercices où l’on s’efforcera de garder son esprit dans le moment présent (en se centrant sur sa respiration, ses sensations corporelles, les bruits environnants) pour peu à peu arriver à prendre du recul envers ce murmure confus de notre âme que représentent les ruminations.

Ce n’est pas si facile et c’est pour ça que cela doit s’apprendre, tout simplement. Recherchez ce que l’on propose près de chez vous : yoga, méditation zen ou pleine conscience, etc... Pour vous initier à cette démarche, vous pouvez lire le beau livre de Jon Kabat-Zin : « Où tu vas, tu es » (éditions j'ai lu)."

gold-buddha-water.gif"Où tu vas, tu es" s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent commencer ou approfondir une pratique de la méditation pour se libérer du stress et trouver le chemin de la guérison. En apprenant à vivre dans le présent et en éveillant votre conscience, vous aurez accès à des ressources de joie, de créativité, de santé et d’intelligence dont vous ne soupçonniez même pas l’existence."

Extrait choisi - Méditation de compassion (p 173)

"Aucun homme n'est une île, une entité en soi ;

Chaque homme fait partie du continent, fait partie d'un tout.

Si une motte de terre est emportée par la mer,

L'Europe est diminuée d'autant, comme le serait une presqu'île,

Ou un manoir qui appartiendrait à tes amis ou à toi-même ;

La mort d'un homme me diminue parce que j'appartiens au genre humain ;

En conséquence, ne t'enquiers jamais pour qui sonne le glas ;

Il sonne pour toi !"

John Donne - Méditations - XVII

Les peines des uns et des autres nous touchent car nous sommes reliés les uns aux autres. Nous sommes des individus à part entière qui faisons partie d'un tout. ainsi en nous transformant nous-mêmes, nous pouvons changer le monde ...

méditation science

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil