Entete szc 01jpg 1

Percer à travers - Moine ou laïc ?

"… La différence entre la manière d’étudier tchan (zen) d’un laïc ou d’un moine est la suivante :

Le moine s’efforce de « percer à travers » à partir de l’extérieur vers l’intérieur, tandis que le laïc « perce à travers » à partir de l’intérieur vers l’extérieur.

La méthode du moine n’exige pas un grand effort, tandis que celle du laïc exige une formidable puissance. Aussi la tâche de ce dernier est de beaucoup la plus ardue par suite des conditions défavorables dans lesquelles il travaille …

Grâce à la lutte difficile qu’il mène pour arriver à la réalisation, il est capable de procéder à un « revirement » plus complet que le moine qui ne peut accomplir qu’un retournement partiel. Ce dernier travaillant dans de meilleures conditions, n’a pas à lutter continuellement pour surmonter les obstacles extérieurs et acquiert par conséquent moins de puissance au travail. "

...

Méditer régulièrement c’est bien mais se frotter quotidiennement aux difficultés de la vie c’est mieux.

Passer à travers le chas de l’aiguille.

A la rencontre du vide. Percer à travers, à travers la fatigue, l’ennui, les réussites et les défaites, les joies fugaces et les douleurs toujours renouvelées. Percer au travers de l’action et de l’inaction, percer la personnalité d’apparence compacte, percer la félicité quand elle nous égare, percer à travers l’anéantissement quand il nous broie.

Percer.

Et sans plus d’effort désincarner la bile, le foie, le cœur, les os et le sang de ce corps qui a soif d'immortalité, pour atteindre enfin le moyeu de la roue, le gouffre, la vallée obscure – de toute façon ce qui est « en bas » - réceptacle infini du souffle des vivants.

Unifier pratique et étude, quiétude et agitation, spontanéité et discipline, retrait du monde et courir le monde, moyens et pauvreté ... S’accorder des pauses, partager avec d'autres et approfondir, approfondir encore, puis revenir au monde et mettre à l’épreuve ce qui a été dé-couvert.

rencontre sourire méditation Silence

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil