Entete szc 01jpg 1

Pauvre Descartes by Lise Medini

portrait-of-rene-descartes.jpg

As-tu connu pauvre Descartes

Le bonheur d'être nu

Libre de pensées

As-tu goûté

Le grand silence

Miroir des steppes de la conscience

Qu'aucune image ne voile

Que nul concept n'altère

L'exquise nudité

En habit de lumière

L'éminente Présence

Et personne qui soit

 ...

Une houle de miel

D'ineffable douceur

Sillonne lentement

Le canal de ta gorge

La source intarissable

D'une énergie rieuse

Se déverse en ton cœur

Balayant tout désir

Dissolvant toute peur

Une ivresse sublime

T'arrache de ton siège

Tes mains cueillent le jour

Tu danses avec l'espace

Sans poids sans dimension

Tu danses en plénitude

Et te prosternes émerveillé

Devant les prodiges

De la Création  cogito-ergo-sum-1.jpgPauvre René Descartes

Toute ta vie durant

À nourrir des concepts

Dans un questionnement

«Suis-je ou ne suis-je pas?»

Tu n'as fait que des vagues

Sur une mer sans fond

Sans bornes sans rivages

Troublant sa transparence

Par de vaines pensées

La vue de sa clarté t'est demeurée

Cachée

Pauvre pauvre Descartes

Tu n'as vu que la lettre

Et l'essentiel t'a échappé

Mais depuis ton séjour

Dans ce monde illusoire

Bien de l'eau a coulé

Sous les ponts et chaussées

D'autres explorateurs du réel

Cherchent dans l'ombre

"Qu'est ceci? Qu'est cela?"

Espérant follement y trouver la lumière

Si tu es de ceux-là

De retour parmi nous

Plus humble moins glorieux

Venu pour t'achever

Veuilles bien cher Descartes

Te pencher sur toi-même

Plus près

Beaucoup plus près

En deçà des pensées

Sans pompe et sans bagage

Sans futur sans passé

je-pense-donc-je-suis.jpg L'œil au bout de ton nez

Frémissant éveillé

Vois sans plus de discours

Vois sans plus de méthode

Simplement ce qui est

Tel que c'est sans ajout

Laisse l'amour te prendre

Le silence t'étreindre

Lorsque passe invisible

Un ange à pas de loup

Laisse-toi inspirer

Tel un enfant candide

Dénué de tout préjugé

En matière de Vérité

Rien n'égale le vide

Et la spontanéité

 

Un être achevé est dit-on

Une lampe éclairant l'obscurité

De tous les êtres perdus

Dans la jungle de leurs pensées. pensees-humaines.jpg

Mais assez parlé

Maintenant c'est à toi de briller.

 

 

 lise-medini.jpgLise Medini

Qui a dit j'aime

St Valentin - Je suis cela

Lumière lise medini Silence Conscience

Commentaires (2)

1. brahy 07/09/2013

inspiré
inspirant
beau
doux
moqueur
joyeux
lumineux
comme toi quoi

2. sunyata (site web) 12/08/2013

J'ai appris que Taisen Deshimaru aimait bien se moquer de l'attitude du penseur de Rodin ; tête penchée vers l'avant, captivée par le flot des pensées ("kontin") ... Pas du tout une attitude d'intelligence ou de sagesse, en tt cas à l'opposé de celle de zazen, nuque étirée et menton rentré ...

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil