Entete szc 01jpg 1

L'heure bleue

nat-shau-double.jpg"Il arrive qu'ils ne se parlent pas pendant des semaines, des mois et même des années. Et puis, l'un ou l'autre renouant le dialogue, la jonction entre les périodes de paroles se fait si naturellement qu'on croirait que jamais le lien n'a été distendu, renié. Que jamais la menace de l'abandon ne les frôlât. Que jamais le silence ne fut si intense. L'éloignement si grand.

Le Temps dans leur relation n'a pas d'existence, pas de poids, les aiguilles des horloges sont immobiles. Ils sont hors du temps. Deux enfants dans la lumière. L'éloignement géographique se résume à quelques points sur une carte, une idée, un concept de distance qui s'efface piteusement lorsque les âmes sont soudées à l'arc de l'ouroboros ..."

natalie-shau-lumiere.jpg"Ils courent l'enchantement. Chacun à leur manière. Et s'arrêtent parfois sous un arbre pour en parler. Ils sont rarement d'accord, mais ils se respectent dans la tendresse. Chacun suit sa voie vers le haut et brûle d'en discuter avec l'autre. Parfois entre eux des étincelles, des raideurs, des fronts butés, des certitudes sans fondement. Mais la lumière...qui est partout et pour tous, la même.

A chaque retrouvailles, pendant quelques temps, il se laisse aller à la rondeur, à la caresse. Elle aime sa voix enveloppante qui lui laisse autour du coeur comme une étole de chaleur. Le goût de l'humain, le goût de l'Autre. Pour ça elle l'adore et se mue en miroir lui renvoyant ce qu'il ne sait même pas donner. Elle sait qu'il a peur. D'elle peut-être. De lui certainement. De l'amour qui finit par déborder comme le lait sur le feu.

 

nat-shau.jpg Mais quand on approche autant de la lumière comment ne pas être plus qu'une coupe submergée par ce qu'elle contient?

L'heure bleue du rapprochement se profile, ils savent bien que sur le vent, rien ne tiendra puisque tout n'est qu'illusion et que viendra forcément celui de la fuite, qu'il viendra d'elle ou de lui, mais qu'il viendra, fatalement. Mais en attendant, ils partagent l'enchantement, éblouis."

 

D. T.

 

Jardins où il fait bon flâner (clic sur image) > dt.jpg

Crédit photos Natalie Shau

Silence rencontre amour voyage

Commentaires (2)

1. Désirée 23/01/2012

Ah oui, j'ai un autre blog, pas caché, juste hors des routes. Il s'appelle Le chant du merle. chantmerle.blogspot.com. C'est une démarche qui devrait te plaire. C'est calme, silencieux.

Et puis la fin de ce texte n'allait pas ayant changé un mot, va voir si tu veux bien pour rectifier chez toi. Merci :)

2. Désirée 23/01/2012

Un jour tu m'as écris que tu "adorerais m'inspirer". Alors j'ai écrit ce petit texte en pensant à toi. Il n'implique rien, ce sont juste des mots pour exprimer la douceur, la chaleur humaine et surtout cette tendresse que tu sais parfois me communiquer et que j'avoue beaucoup apprécier. C'est un peu poétique, un peu fantaisiste. Je ne l'ai pas dédié, mais le coeur simple y est.

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil