Entete szc 01jpg 1

Le vieil homme et la tortue

Au japon il promene sa tortue dans la rue photo afp 1434053927

Quand Hisao Mitani traverse le quartier de Tsukishima à Tokyo avec "Bon-Chan" (littéralement "Petit-Bon") mastodonte de 70 kilos pour sa promenade quotidienne, le tableau ne passe pas inaperçu !

Belgaimage 81961003Media xll 7783335Hkg10187731

Depuis vingt ans, ce sexagénaire sans enfant prend soin de la tortue dont sa femme "est tombée amoureuse lorsqu'elle l'a aperçue dans une boutique d'animaux de compagnie et l'a rapportée à la maison".

A l'époque, elle mesurait moins de 10 cm et se prélassait confortablement sur la paume d'une main. Aujourd'hui, elle a un mètre d'envergure.

"Je savais qu'elle allait atteindre une bonne taille mais je ne pensais pas qu'elle deviendrait aussi grosse", confesse M. Mitani.

Et il n'est forcément pas au bout de ses peines. Car en théorie, cette variété originaire du Sénégal, du Mali, de Mauritanie, d'Ethiopie ou du Tchad peut atteindre près de 100 kg pour un mâle (60 kg pour une femelle).

Aimant la chaleur, Bon-chan goûte particulièrement les balades en fin de journée l'été dans la mégalopole tokyoïte.

Mais lorsqu'il fait plus froid c'est avec un manteau (rose!) parfaitement adapté à sa carapace qu'il est protégé.

Obaji tortue geante tokyo 3

11jun2015 bon chan uma tartaruga de esporas africana de 19 anos ganha um carinho de pedestre durante um passeio com seu dono nas ruas de toquio japao 1434005510932 956x500

11mai2015 bon chan e uma figura famosa nas ruas do distrito de tsukishima em toquio a tartaruga de esporas africana que mede um metro de comprimento e pesa aproximadamente 70 quilo

Pendant sa promenade quotidienne dans les rues de TOKYO, des japonais de tout âge se pressent avec joie, autour de Bon-Chan pour lui donner laitues, choux et carottes. 

Les deux compères entretiennent une relation particulière. "Bon-Chan est aussi têtu que moi", explique fièrement M. Mitani en tentant de remettre l'animal pataud sur le droit chemin ... du trottoir. Lassé peut-être d'incinérer les morts, cet ancien directeur de pompes funèbres japonais s'est choisi comme compagnon une tortue géante, symbole d'immmortalité en Asie. Mais il est "certain que je disparaîtrai avant", se résigne le "croque-mort" qui imagine déjà Bon-Chan l'accompagner jusqu'à sa dernière demeure.

Animal existant depuis plus de 250 millions d’années, la tortue, est omniprésente dans la mémoire des hommes et des civilisations.
De tous temps, les tortues ont été associées à la culture des différents peuples de la planète. Six siècles avant Jésus Christ, des tortues étaient déjà représentées sur des pièces grecques. Elles font partie intégrante des mythes et des folklores de plusieurs sociétés, jouant un rôle important dans les traditions religieuses comme artistiques.
La tortue est au cœur des croyances, des légendes, mais aussi de la cosmogonie, c’est à dire la représentation du monde et de sa création dans les civilisations anciennes. En Extrême-Orient (Chine, Japon, Vietnam, Corée, Inde, Tibet …) comme en Amérique du Nord (du Mexique jusqu’en Alaska), la tortue est avant tout le support du monde.

Dans la quasi-totalité des civilisations anciennes du monde entier la tortue a toujours été essentiellement un symbole de longévité et de sagesse. Cela tient bien sûr à sa très longue durée de vie et à son apparence de tranquillité inébranlable.

 

271

Beijing - Cité interdite - 2009

La tortue est l'un des quatre animaux célestes, surnaturels ou bénéfiques de la Chine ancienne, avec le dragon, le qilin et le phénix. Du fait de sa durée de vie exceptionnelle, elle représente l'une des allégories de la longévité. Elle symbolise la sagesse, l'immortalité, et la Terre.

Cultes, traditions et symbolisme.   
En Polynésie, la tortue est associée à la longévité et à la fertilité.
Parmi les motifs animaliers, la tortue occupe une part importante dans de nombreuses cultures polynésiennes et de l’océan pacifique. Il s’agit probablement du plus ancien symbole animal.
Dans de nombreuses cultures tribales fortement associées au tatouage, on retrouve des représentations de la tortue comme animal totem ou sacré. Les tortues en tant qu’animaux sacrés sont considérées dans les iles du pacifique comme des ancêtres, des alliés, comme aux iles Samoa où elle est vénérée comme l’esprit du dieu de la famille. Emblème de Bora Bora, symbole de fertilité, longévité et sagesse dans l’archipel des Tuamotu, on trouve des traces de représentation de tortues aux iles Fidji, ou sur des poteries et pétroglyphes d’origine Maori, dessins symboliques gravés dans la pierre.
On comprend dès lors l’importance du tatouage de tortue dans la culture polynésienne.
Elle est également souvent représentée sur des bijoux.

Pour les Aborigènes d'Australie, la tortue a toujours été essentiellement un symbole de longévité et de sagesse. La lenteur de ses déplacements la fait également figurer comme une digne représentante de l'art d'avoir toute l'éternité devant soi.

Dans l'imaginaire Amérindien, la tortue est associée aux grands mythes de la création du monde. Lent et tenace, cet animal symbolise la sagesse et la persévérance. De nobles qualités qui ont permis aux nations autochtones de survivre, depuis des millénaires, en terre d'Amérique

Légende de la Création du monde.
Le récit de la création du monde chez les Hurons fait une place importante à la tortue. La légende raconte qu’avant la vie, toutes les créatures vivantes résidaient au-dessus des nuages, au milieu des lacs, des rivières et des forêts. Quand, un vieil homme atteint d’une maladie dut se faire soigner par un breuvage à base d’écorce, sa fille se porta volontaire pour aller en forêt, accompagnée de son chien. En arrivant à la forêt, un ours la flaira et tenta de l’attraper pour la manger.
Il lui sauta dessus, mais tomba dans un trou et entraîna le chien avec lui. La fille tenta de sauver son chien en se précipitant vers ce trou. Durant la chute, elle s’agrippa à un arbre pour se retenir, mais au lieu de remonter, elle descendit en emportant avec elle tout le paysage qui l’entourait. Elle tomba et atterrit directement sur la carapace d’une tortue. Celle-ci tout étonnée d’avoir une passagère clandestine sur le dos, demanda au castor, à la loutre et au crapaud d’apporter de la terre sur sa carapace pour que la femme s’y sente à l’aise.
Ainsi, grâce aux animaux, la Terre prit de l’expansion sur le dos de cette tortue et, devint la Terre telle qu’on la connait.

Comme elle porte l’univers sur son dos, la tortue est un symbole important, elle représente la Terre-Mère sacrée, spécialement pour les Hurons, mais également pour tous les autres nations  Amérindiennes.
Avoir la tortue comme totem signifie que vous avez une affinité avec la sagesse ancienne de la terre. Vous êtes naturellement à l’écoute des éléments naturels, des plantes et des animaux.

La Tortue a une carapace qui nous enseigne comment nous protéger des blessures, de l'envie, de la jalousie et de l'inconscience des autres. 
Tortue enterre ses pensées, comme ses œufs, dans le sable et permet ainsi au Soleil de couver ses petits. Cette habitude vous enseigne à « mûrir » vos idées avant de les sortir au grand jour. En cas d’agression invoquer toujours la protection de la tortue pour vous aider.
Renforcez également votre propre carapace et restez-y à l’abri pendant quelques temps.

En Afrique, la tortue est souvent associée à la fertilité. Elle représente la femme par opposition au serpent, symbole de la puissance de l'homme.
Dans la mythologie Sénoufo en Côte d'Ivoire, la tortue porte le monde sur son dos. La tortue devient ici symbole de sagesse et de connaissance, car dans sa carapace elle possède toute la connaissance du monde.

En Chine, la tortue possède une symbolique particulièrement forte et importante, se faisant l'allégorie du monde. Le ventre de la tortue forme un carré, inscrit dans le cercle formé par la carapace, figurant ainsi la conception schématisée du monde chinois: le carré au centre du monde représente la Chine, les parties entre la carapace et le ventre représentent le reste du monde, les "barbares", tandis que le monde céleste s'étend au-delà du cercle. Elle est connue en Chine comme détenant les secrets du ciel et de la terre. 
Dans le culte des ancêtres, les Chinois croyaient pouvoir établir une communication avec le monde des morts par le biais des tortues (c'est le principe de la scapulomancie). Ainsi, ils inscrivaient sur un morceau de carapace de tortue une question qu'ils désiraient poser aux ancêtres, après quoi ils exposaient ce morceau dans les flammes. Le craquèlement du morceau de carapace sous l'effet de la chaleur devait signifier la réponse des ancêtres. Le morceau était alors confié à un collège divinatoire qui interprétait les craquelures. Un exemple de cette pratique, datant de la période Shang, est notamment visible au musée Guimet à Paris.

Au Japon, la tortue est symbole de chance et de longévité. La tortue est considérée comme un animal de bon augure censé apporter 10 000 ans de bonheur.

En Inde également, la tortue prend une certaine importance dans les mythes et légendes. La tortue Kurma est le second avatar, la seconde incarnation de Vishnu sur terre. Schématiquement, c'est encore la tortue qui supporte le monde, le portant sur sa carapace.

L’astrologie tibétaine est  basée sur la Grande Tortue Cosmique.

Dans le Mexique précolombien ces animaux sont associés au culte de l'eau., puisque la tortue est autant en relation avec la terre qu’avec l’eau.

Dans les traditions du Feng Shui, la tortue est l'un des principaux symboles de longévité et de santé. Sa présence dans la maison est censée favoriser une vie longue et favorable. La tortue est aussi un véritable symbole général de protection, de soutien, de richesse et de prospérité. 

source

rencontre Attention amour japon tortue

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil