Entete szc 01jpg 1

François

Cure pour la curie romaine !

Curie romaine

Source Le Figaro

C'est plutôt une douche froide, et non des vœux, que les employés de la curie romaine, tout comme ses plus hauts responsables, ont reçu lundi à Rome de la part du Pape François, qui les recevaient pour une traditionnelle cérémonie de fin d'année, toujours marquée jusque-là par un caractère bon enfant.

Avec une voix grave et sur un ton très ferme le Pape a établi, en deux discours différents, un même diagnostic, celui des "quinze «maladies" dont souffriraient ses collaborateurs, dont il a voulu établir «un catalogue» très précis qui n'a rien d'un portrait flatteur de la curie romaine.

Première maladie : «se sentir indispensable». C'est du «narcissisme» lance le Pape.

Deuxième maladie : «l'activisme».

Or, dit François, il y a «un temps pour chaque chose».

Troisième problème : «l'empierrement spirituel» de ceux qui ont un «cœur dur». Ils ont perdu «les sentiments de Jésus» et «deviennent incapables d'aimer».

Vient ensuite «l'excessive planification», qui fait du pasteur «un comptable» qui ne laisse plus «piloter la liberté de l'Esprit saint».

Autre difficulté : «la perte de l'harmonie fonctionnelle: l'orchestre fait alors du bruit» parce qu'il n'est pas en «communion» avec lui-même.

Neuvième maladie : «les bavardages, les conciliabules, les cancans». Ce «terrorisme du bavardage» ne s'exprime «jamais en face», mais «toujours dans le dos».

Dixième pathologie : celle de «la divinisation des chefs», soit un «carriérisme» et une attitude «mesquine».

Autre dénonciation : la «maladie de l'indifférence vis-à-vis des autres».

Douzième plaie : «la maladie des têtes d'enterrement», notamment vis-à-vis de ceux que l'on considère avec «arrogance» comme «inférieurs», mais c'est une «sévérité théâtrale» qui a perdu tout «sens de l'humour».

Treizième mal : «la maladie de l'accumulation» de biens matériels.

Quatorzième étape de ce chemin de croix : «la maladie des cercles fermés».

Enfin, dernière maladie, celle «du profit mondain, de l'exhibitionnisme», la «recherche insatiable du pouvoir».

Pape francois Habemus Papam

Lire la suite

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil