bouddhisme

  • Zen et Kendo - première partie

    ken-do-ka.jpegA l'origine, les guerriers japonais (bushi) fortifiaient leur esprit et leurs corps afin d'obtenir des pouvoirs extraordinaires. Le ZEN vint naturellement influencer la Voie du Sabre chez les plus fameux bretteurs tel Musashi qui disait qu'il fallait honorer les dieux et même Bouddha mais jamais rien en attendre en retour. Ainsi, chez certains la voie de l'épée créée pour tuer rapidement un adversaire se mua en méthode pour couper son propre esprit ... tuer son ego.

    Voie de l'esprit de détermination, de résolution et de décision immédiate.

    « On ne doit pas penser,

    Sur l’avant et sur l’après

    En avant, en arrière,

     Seulement la liberté

    Du point du milieu ».

    kodo-sawaki-zazen.jpgCe poème l'illustre à merveille le secret du KENDO est tout comme le ZEN une Voie du Milieu. Le Kendo a toujours été considéré comme un grand art martial dont l'expérience ultime se rapproche de celle du ZEN car tous les bushis et maîtres japonais savaient qu’avant d’être digne de tuer une personne, il fallait savoir mourir à soi-même, c’est-à-dire, savoir trancher son propre ego afin de se libérer de tout attachement quant à l'issu d'un combat ...

    Lire la suite