Entete szc 01jpg 1

antoine de saint exupéry

Que faut-il dire aux hommes ?

Lettre adressée à un Général,

 écrite  par  Antoine de Saint-Exupéry

la veille de sa disparition.

 

antoine-de-saint-exupery.jpgJe viens de faire quelques vols sur P-38.

C'est une belle machine.

J'aurais été heureux de disposer de ce cadeau-là pour mes vingt ans.

Je constate avec mélancolie qu'aujourd'hui, à quarante trois ans, après quelques six mille cinq cents heures de vol sous tous les ciels du monde, je ne puis plus trouver grand plaisir à ce jeu-là. Ce n'est plus qu'un instrument de déplacement - ici de guerre. Si je me soumets à la vitesse et à l'altitude à mon âge patriarcal pour ce métier, c'est bien plus pour ne rien refuser des emmerdements de ma génération que dans l'espoir de retrouver les satisfactions d'autrefois.

Ceci est peut-être mélancolique, mais peut-être bien ne l'est-ce pas. C'est sans doute quand j'avais vingt ans que je me trompais. En Octobre 1940, de retour d'Afrique du Nord où le groupe 2 - 33 avait émigré, ma voiture étant remisée exsangue dans quelque garage poussiéreux, j'ai découvert la carriole et le cheval.

Par elle l'herbe des chemins.

Les moutons et les oliviers.

Ces oliviers avaient un autre rôle que celui de battre la mesure derrière les vitres à 130 kms à l'heure. Ils se montraient dans leur rythme vrai qui est de lentement fabriquer des olives. Les moutons n'avaient pas pour fin exclusive de faire tomber la moyenne. Ils redevenaient vivants. Ils faisaient de vraies crottes et fabriquaient de la vraie laine.

Et l'herbe aussi avait un sens puisqu'ils la broutaient.

Et je me suis senti revivre dans ce seul coin du monde où la poussière soit parfumée (je suis injuste, elle l'est en Grèce aussi comme en Provence). Et il m'a semblé que, toute ma vie, j'avais été un imbécile...

citation-st-ex.jpg

Lire la suite

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil