Entete szc 01jpg 1

Onde ou matière ?

Il semblerait que la plus infime des particules sub/atomiques - minuscule grain de poussière dans ce vertigineux cosmos - soit douée, comme nous, d’une conscience.

En fait elle n’EST que conscience.

Esprit.

Vide, vacuité, champ des possibles, peu importe le terme à partir du moment où RIEN de tangible (dans l’absolu) n’y est associé.

RIEN.

Même si à nos yeux d’humains ce truc insignifiant – mais d’une inimaginable puissance - est capable de revêtir toutes les formes, toutes les apparences, tous les paysages, certes un temps limité. Le temps dans lequel se déploie la notre de conscience qui a son échelle propre, sa représentation, sa "réalité" ... Alors ce truc insignifiant, ce "bout d’esprit" bizarement « s’adapte » à qui le « voit » (pressens ?), et ne laisse entrevoir à ce dernier que ce que peut nous donner à voir notre cerveau (par nécessité) sélectif et conditionné.

Onde ou matière ?

Suivant qu’on l’observe ou pas c’est selon. Notre cerveau crée le monde dans lequel nous sommes, à chaque instant, enfin une copie du monde, une (faible) partie seulement du spectre total, un maigre reflet de la Réalité avec un grand R devrions-nous dire.

Vous en doutez ?

Pourtant il semblerait que ce savoir là ne soit pas de toute première jeunesse et nombre de cherchants par le passé en ont eu la faramineuse intuition. Ecoutez par exemple ce qu’en dit un très vieux texte de l’Inde ;

« Le monde que tu vois est le monde que tu es, divin si tu vois le divin. Poussière si tu vois la poussière ».

A suivre ...

réalité

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil