Entete szc 01jpg 1

Petites choses

Un jour un moine vint trouver Ikkyu-sama dont l’enseignement était déjà très réputé mais l'approche fort délicate. En chemin il se mit à pleuvoir. Une fois arrivé devant le petit ermitage délabré, le jeune moine, ferme son ombrelle puis pose ses sandales près de la porte qu’il franchit une fois l’autorisation d’entrer donnée.

 

Il fait gasshô respectueusement et s’assoit devant le maître en posture de zazen sur une vieille natte de bambous.

- « Maître, souffle t-il, en le saluant de nouveau, voilà déjà plusieurs années que je pratique la grande assise, aussi j’aimerais devenir ton disciple et recevoir ton enseignement. »

- Ikkyu sans lever les yeux demande tout simplement ; « De quel côté de la porte as-tu déposé ton ombrelle ? »

D'abord surpris, le moine réfléchit, puis ennuyé, répond ; « Je ... je ne sais pas. »

- « Alors, reviens me voir, plus tard, dit le maître, ta pratique est insuffisante. »

- « Comment ! S’exclame le moine, tu me juges sur une chose insignifiante ! »

- « Décidément, tu n’as rien compris, soupire Ikkyu, il n’y a pas de « petites choses » dans le zen. »

                                                                                                                                                                

                                     

Attention ikkyu japon

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil