Entete szc 01jpg 1

Silence et immobilité peuvent triompher

Un jeune moine va de temple en temple porter un message. Non loin de sa destination, il doit traverser un pont. Et sur ce pont, il y a un guerrier brigand qui, l’air féroce, lui barre le chemin.

" S’il vous plaît, laissez-moi passer, demande le petit moine, je dois porter ce rouleau au temple."

    - Non, dit le brigand, tu dois te battre avec moi.

    - Mais je ne sais pas me battre …

    - Alors tu vas mourir.

   

 

    - Monsieur le soldat déchu, laissez-moi au moins porter ma lettre au père abbé et je reviens me battre.

    - Tu le jures ?

    - Sur la tête de tous les dieux, oui.

Le moine porte donc sa missive et explique la situation au supérieur qui lui dit :

" Petit, écoute bien ce que je vais t’expliquer et retourne ensuite au pont puisque tu t’es engagé. Voilà une épée. Lorsque tu seras face à ton adversaire, tu élèveras bien haut cette arme au-dessus de ta tête et, impassible, tu attendras la mort, yeux fermés, bouche close. "

Le jeune moine s’en retourne donc et, face au brigand qui ricane, se met en garde comme on lui a dit de le faire et attend, vaillamment, de passer de vie à trépas. Devant ce petit être immobile, qui tient haut et sans broncher son épée, le méchant  ne rigole plus.

« Mais qu’est ce qu’il fait, se demande-t-il, je n’ai jamais vu une technique pareille ! »

Alors il l’insulte, dit qu’il va le couper en petits morceaux et les faire frire à la poêle, qu’il va lui manger les parties intimes et les oreilles en hors-d'œuvre … et autres joyeusetés. Mais le petit moine ne bouge toujours pas et attend la mort, lame dressée.

 

 

Un silence s’éternise … et tout d’un coup, le moinillon entend un grand bruit de ferraille qui tombe sur le sol.

Il ouvre un œil et voit le brigand prosterné sur le bois vermoulu du pont, qui sanglote en criant : « Epargne-moi, grand maître, épargne-moi, tu es plus fort que moi, je t’en supplie, si tu me laisses la vie sauve je me fais moine au service des autres ! »

 

Silence et immobilité peuvent triompher.

 

 

Crédit photos Chine 2009

tchan Silence chine wuwei

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil