Entete szc 01jpg 1

Les huit vents de l'univers

Un jeune maître ayant traversé le Yang-Tsé-Kiang rendit visite à un vieil ermite t'chan. Ce dernier étant absent, il attendit un moment puis finalement repartit sans oublier d’écrire ces quelques mots :

« Moi, le grand maître immuable que même les huit vents de l’univers ne peuvent déplacer d’un pouce, je suis venu te voir. »

Lorsque le vieux sage fut de retour, il calligraphia à la suite :

« Tout ce que tu dis ne vaut pas pet de lapin ! »

Et renvoya le tout à son auteur. Furieux, le maître retraversa le fleuve, entra en trombe dans la hutte de l’ermite et l’apostropha vertement :

     - « Pour qui te prends-tu ? Comment peux-tu me tenir un tel discours ?!

     - Ainsi, dit l’autre calmement, un simple pet a suffi pour te faire traverser le grand fleuve, à toi qui défies les huit vents de l’univers de te faire bouger d’un pouce ! »

 

 

 

 

 

 

 

tchan

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil