Entete szc 01jpg 1

Les feuilles mortes

Feuiiles mortes

Dans un célèbre monastère zen un moine passionné de plantes, de fleurs et d'arbustes était en charge de l'entretien du jardin. A l'automne, Il avait pour habitude, en prévision d'invités VIP, de réquisitionner tout son petit monde afin de retirer les mauvaises herbes, équilibrer les arbustes, peigner la mousse, ratisser méticuleusement le gravier et surtout chasser la moindre feuille morte tombée au sol.

A proximité du temple vivait un vieux moine dans un ermitage délabré qui regardait avec intérêt depuis la palissade ce branle-bas de combat annuel. Quand ce fut terminé le moine jardinier, désireux d'un avis extérieur,  s'en alla quérir l'ancien tout en admirant le résultat.

- Frère moine, n'est-ce-pas magnifique ?

- Oui, répondit le viel homme.

- Je crois bien que cela est parfait.

- Pas tout à fait, dit l'ermite, aidez moi à passer de l'autre côté du mur et je vous montrerai ce qu'il manque.

feuille-morte-2.jpgMarquant un temps d'arrêt et intrigué le moine jardinier s'exécute.

Lentement le vieux moine se rend vers l'arbre près du centre, en saisit le tronc, le secoue vivement faisant tomber tout un tas de feuilles virevoltantes dans tout le jardin.

- Là, nous y sommes ! Vous pouvez me ramener de l'autre côté maintenant.

Monk 1

Adopt the pace of nature: her secret is patience
~ Ralph Waldo Emerson ~

zen impermanence mujo non-attachement

Commentaires (2)

1. sunyatazenconseil (site web) 22/10/2014

Féminine Gaïa, elle a et aura toujours le dernier mot ...

2. Désirée (site web) 22/10/2014

Surtout que tout est utile à tout. La ligne droite est une maladie de l'Homme: la nature préfère la courbe.

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil