Entete szc 01jpg 1

L'éternité n'est pas de trop

jardinsouslalune.jpeg

Laisse-moi pénétrer

Ton jardin,

Tel un rayon de lune.

Il éclairera tout

Sans rien bousculer.

Il effleurera

Les êtres qui y vivent,

papillons.jpg

Ayant souci cependant de laisser les échos,

Les parfums et les mouvements poursuivre leur élan,

Tout de fraîcheur innocente.

Femme

asian-woman-1.jpg

Qui as été bafouée

Par des désirs corrompus,

Qui as cherché à t'élever

Vers la confiante transparence

Et la légèreté aérienne.

Je comprends ta nostalgie.

Tu es allée

Bien loin.

Peut-être trop loin

Pour moi.

Mais crois-moi,

Je saurai te suivre.

J'aurai toute la patience exigée.

L'éternité,

L'éternité n'est pas de trop

Pour que je te rejoigne.

Pas à pas,

Je te rattraperai.

fleur-bleue.jpg

François Cheng

chine rencontre amour japon ORIENT corée

Commentaires (4)

1. sunyatazenconseil (site web) 27/07/2012

Tel quel ...
"Il" parle à bcp de femmes.

2. 27/07/2012

Dis-moi tu l'as "arrangé" à ton goût ce texte ou il est tel quel? On dirait qu'il me parle, ceci dit très humblement, c'est troublant-émouvant. :)

3. sunyatazenconseil (site web) 23/07/2012

"personne" - Selon Simone Veil ;
« ... La personne n'est pas ce qui, en nous, a droit au respect. Ce qui est sacré, bien loin que ce soit la personne, c'est ce qui, dans un être humain, est impersonnel ...
La vérité, la beauté (etc, etc ...) habitent le domaine des choses impersonnelles et anonymes.
La perfection est impersonnelle.
La personne en nous, c'est la porte de l'erreur et du péché."

... Si ce qui rend un être sacré, c'est sa participation à ces réalités impersonnelles que sont la vérité, la beauté, l'amour, etc, etc ... Pourquoi cette participation est-elle accordée à certaines personnes et refusée à d'autres ? ...

Le caractère sacré de la personne humaine tient à sa faculté de s'effacer devant l'impersonnel et, en fonction même de cette transparence, de conférer à l'impersonnel la saveur et le magnétisme qui émanent d'un être unique entre tous. »

Nous "attendons" TOUS la manifestation ce cet "Impersonnel" chez (à travers, par) une "personne" (aimée).

4. Désirée 23/07/2012

Quelle coïncidence je suis en train de lire " A l'orient de tout"...et j'adore. J'aime tout ce qu'il y a dans ce recueil, le lire c'est la joie qui grossit et s'ouvre, renvoyant la lumière de ses cinq pétales, c'est surtout entendre une autre voix que la sienne parlant le même langage...

Quand à ce texte, peu d'hommes parlent aux femmes comme cela, aussi simplement. Parce que parler d'amour dans l'amour c'est très simple: il suffit d'abandonner son égo et la peur que l'autre "attende quelque chose". Et de s'ouvrir, comme la joie, dans la joie. La plupart des hommes se trompent: la plupart des femmes n'attendent rien d'eux. Moi, je n'attends rien de personne. Je n'attends personne.

:)

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil