Entete szc 01jpg 1

Bodhisattva's nature

enlightenment-1.jpgDans la province du Sichuan un vieux maître du tchan avait pour habitude de méditer profondément près d'une source aux eaux vertes et translucides. Apercevant, tout à coup un scorpion en difficulté dans un léger tourbillon, il plongea promptement sa main dans l'eau. Bien évidemment le scorpion le piqua et la douleur fût si vive que le moine laissa tomber la bestiole qui continua à se noyer. Le maître fit une nouvelle tentative et à nouveau le scorpion le piqua lui faisant lâcher prise une seconde fois.

scorpion.jpgUn disciple ayant observer la scène, s'approcha et dit :


" Pardonnez-moi Sifu, mais ne comprenez-vous pas qu'à chaque fois que vous tenterez de le sortir de son infortune, ce scorpion vous piquera ?"

Sans se retourner ; le maître répondit au jeune moine :

" La nature du scorpion lui dicte qu'il est nécessaire de piquer, la mienne invariablement, m'enjoint de le sauver".

Alors ramassant une petite branche fourchue le maître saisi l'animal et le tira hors de l'eau. Puis se tournant vers le moine il dit :

" Ne change pas ta nature, même si quelqu'un te fait du tort, prends juste des précautions. Certains courent inlassablement après le bonheur, d'autres le créent ici et maintenant ; Quand la vie te donne mille raisons de te lamenter, montre que tu as mille raisons de sourire. Occupe toi plus de ta conscience que de ce que pensent ou font les autres."

bodhisattva tchan Conscience

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil