Entete szc 01jpg 1

Remembering NAGASAKI

On August 10, 1945, the day after the bombing of Nagasaki, Yosuke Yamahata began to photograph the devastation ...

 nagasaki.jpgLe 9 août 1945, le B-29 " Bockscar " piloté par Charles Sweeney, partît de Tinian dans les îles Mariannes du Nord, en se dirigeant vers la cible initiale, Kokura, qui était sous les nuages. Conformément à la consigne " no see, no bomb " ("pas de visibilité, pas de bombe"), Bockscar se dirige alors vers Nagasaki où la couverture nuageuse se déchire, le temps pour le B29 de larguer " Fat Man ", à 11 H 02.

En constatant la puissance phénoménale engendrée par la bombe, Oppenheimer se rappela l'un de ses passages préférés d'un texte Sanskrit : Maintenant je suis Shiva, le destructeur de mondes ". Plus lucidement, son adjoint Kenneth Bainbridge, responsable des essais répondra :

À partir de maintenant, nous sommes tous des fils de pute ".

 ! ! !

yamahata-yosuke.jpg

Le 8 août 1945, Albert CAMUS est le seul intellectuel occidental à dénoncer l'usage de la bombe atomique deux jours après les attaques sur Hiroshima dans un éditorial resté célèbre, dans Combat :

albert-camus.jpg"Le monde est ce qu’il est, c’est-à-dire peu de chose. C’est ce que chacun sait depuis hier grâce au formidable concert que la radio, les journaux et les agences d’information viennent de déclencher au sujet de la bombe atomique. On nous apprend, en effet, au milieu d’une foule de commentaires enthousiastes, que n’importe quelle ville d’importance moyenne peut être totalement rasée par une bombe de la grosseur d’un ballon de football. Des journaux américains, anglais et  français se répandent en dissertations élégantes sur l’avenir, le passé, les inventeurs, le coût, la vocation pacifique et les effets guerriers, les conséquences politiques et même le caractère indépendant de la bombe atomique. [...]

 Il est permis de penser qu’il y a quelque indécence à célébrer une découverte qui se met d’abord au service de la plus formidable rage de destruction dont l’homme ait fait preuve depuis des siècles".

 

colombequitraverse.gif

Le choix de larguer la bombe nucléaire sur Hiroshima ne faisait pas l'unanimité

 

Deux historiens, Leo Maley III et Uday Mohan, reviennent dans History News Network sur le débat qui a précédé la décision du Président Truman.

Ils rappellent que six parmi les sept généraux et amiraux les plus gradés ("wartime five-star officers") étaient réservés ou hostiles à l'usage de l'arme nucléaire.

 L'amiral William Leahy, chef d'état-major particulier du Président Truman y était hostile. Il rapportera, en 1950, dans ses mémoires que "Les Japonais étaient déjà battus et prêts à capituler. L'usage de cette arme barbare à Hiroshima et à Nagasaki n'a apporté aucune contribution matérielle à notre combat contre le Japon. En étant le premier pays à utiliser cette bombe, les États-Unis ont adopté des normes éthiques semblables à celles des barbares du Haut Moyen Âge. Je n'avais pas été formé à faire la guerre de cette manière. Les guerres ne peuvent pas être gagnées en détruisant les femmes et les enfants."

 Le Général Eisenhower alors Commandant en chef des forces alliées en Europe s'opposa à l'utilisation de la bombe lors d'une réunion en juillet 1945 avec le Secrétaire de la guerre, Henry Stimson : "Je lui ai dit que j'étais contre pour deux raisons. D'abord, les Japonais étaient prêts à se rendre et il n'était pas nécessaire de les frapper avec cette chose terrible. En second lieu, je détestais voir notre pays être le premier à utiliser une telle arme."

 L'amiral William "Bull" Halsey, commandant de la troisième flotte, qui avait conduit  l'offensive américaine contre les "Home Islands" japonaises dans les derniers mois de la guerre, déclara publiquement en 1946 que "La première bombe atomique était une expérience inutile."

  Article de Leo et Uday

 

Hiroshima mon amour

Je ne sais pas comment sera la 3ème guerre mondiale,

mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la 4ème"

Albert Einstein

atomic-bomb.jpg


why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg



why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg



why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg




why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg

why.jpg


impermanence mujo japon dukkha

Commentaires (1)

1. Désirée 11/08/2012

Et pourtant ils l'ont fait, ils ont laissé tomber ces bombes sur Hiroshima et Nagasaki...

Ajouter un commentaire

 © Tous droits réservés - Sunyata Zen Conseil